Image Here
LE PERTRE, du latin Pertrum signifiant...

Le Pertre existait certainement dès l'époque gallo-romaine, placée au carrefour de la voie du Mans à Rennes et du chemin de Cocaigne.

Plus d'infos
Image Here
L’instigateur, promoteur de cet ensemble Eglise et Clocher...

Cette construction commença en 1863, le clocher fût terminé vers 1873, la flèche s’élève à 81 mètres, surmontée de la croix, du coq, et du paratonnerre.

Plus d'infos

La commune du Pertre
en Ille et Vilaine

Autorisation préalable sortie du territoire pour les mineurs

Un dispositif d’autorisation préalable à la sortie du territoire français des mineurs est mis en œuvre à compter du 15 janvier 2017, dans un objectif de prévention des départs de mineurs vers des zones de conflit.

Ce nouveau dispositif est issu de l’article 49 de la loi n° 2016-731 du 3 juin 2016 renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement, et améliorant l’efficacité et les garanties de la procédure pénale (article codifié à l’article 371-6 du code civil). Le décret n° 2016-1483 du 2 novembre 2016 relatif à l’autorisation de sortie du territoire d’un mineur non accompagné par un titulaire de l’autorité parentale est venu préciser les conditions de mise en œuvre de l'autorisation de sortie du territoire (AST).

Cette AST est matérialisée par l’usage d’un formulaire CERFA  référencé n° 15646*01, renseigné et signé par un titulaire de l'autorité parentale, accompagné de la copie de la pièce d’identité du signataire. Cet imprimé est accessible sur le site www.service-public.fr.

L'arrêté en date du 13 décembre 2016 fixant les modalités d'application du décret n° 2016-1483 du 2 novembre 2016 relatif à l’autorisation de sortie du territoire d’un mineur non accompagné par un titulaire de l’autorité parentale a été publié au Journal officiel de la République française le 16 décembre dernier.

L'autorisation de sortie du territoire prend donc la forme du formulaire CERFA précité, signé par un seul titulaire de l'autorité parentale. Elle devra être accompagnée d'une copie du titre d'identité de son signataire.
 
Il n'y a pas de procédure d'enregistrement en mairie ou en préfecture. Le mineur devra avoir l'original de ce document en sa possession afin d'être autorisé à quitter le territoire national (le passeport seul ne vaut plus autorisation de quitter le territoire français).

Ce dispositif est applicable à l'ensemble du territoire national, y compris en outre-mer. Lors de vols directs entre l'hexagone et un territoire ultra-marin (sans escale sur un territoire étranger), l'autorisation de sortie du territoire ne sera pas requise. Elle sera par contre nécessaire en cas d'escale à l'étranger (y compris si le mineur n'y effectue qu'un transit sans quitter la zone internationale).

Il s'applique sans préjudice des dispositions existantes permettant de contrer un éventuel départ illicite d'un mineur à l'étranger qui restent en vigueur : interdiction de sortie du territoire (IST) et opposition à la sortie du territoire notamment (OST).

 



Le mot du Maire

Bienvenue sur le site de la commune du PERTRE

Conçu comme un site de service et de convivialité, les Pertrais y trouveront des renseignements sur les documents nécessaires à l'établissement de dossiers ou de démarches administratives. Ils peuvent aussi effectuer des formalités à partir de chez eux.

Nous avons aussi souhaité partager des informations sur la vie locale : calendrier des manifestations associatives ou officielles, horaires d'ouverture de services, adresses et numéros de téléphone utiles...

Enfin, il vous est toujours possible de nous écrire pour nous faire part de vos suggestions, solliciter des informations, ou faire part de vos observations.

Notre commune se veut accueillante à tous. C'est la raison pour laquelle ce site veut répondre à l'attente des personnes, familles ou acteurs socio-économiques extérieurs à la commune. Honorés de les voir manifester de l'intérêt pour notre territoire, nous leur souhaitons la bienvenue au PERTRE.

Que vous soyez Pertrais ou non, n'hésitez pas à vous approprier ce site. C'est le vôtre.

Dominique de Legge,

Sénateur - Maire du Pertre

La Conseil Municipal du Pertre :
Mandat 2014-2020

De gauche à droite

1ère rangée : Christophe Lemarié,SéverineThébert, Aurélien Thébert, Maryline Hacques

2ème rangée : Martine Ronceray, Dominique de Legge, Hélène Boulet, Laurence Paris, Armelle Charron

3ème rangée : Jérémie Lemesle, Daniel Planchenault, Maurice Chefdor, Martine Helbert, Phillippe Hubert, Joseph Maréchal


Dominique de Legge - Maire

Joseph Maréchal - 1er adjoint

Daniel Planchenault - 2ème adjoint

Martine Helbert - 3ème adjoint

Historique de la commune
du Pertre

LE PERTRE (du latin Pertrum signifiant Pays de la pierre) remonte au moins au Xe siècle. D'ailleurs, des découvertes de sarcophages de calcaire coquillier, faites au début du XXe siècle, attestent une occupation à l'époque Mérovingienne. Le Pertre existait certainement dès l'époque gallo-romaine, placée au carrefour de la voie du Mans à Rennes et du chemin de Cocaigne.

La découverte faite vers 1990 près du bourg de nombreuses meules à céréales peut même indiquer une occupation gauloise. Le Pertre avait, dès le XIe siècle, un prieuré dépendant de l'Abbaye de Saint Jouin de Marne en Poitou. Il prétendait tirer son origine d'une abbaye fondée par le roi Clovis II, au milieu du VIIe siècle. La seigneurie du Pertre dépendait de la baronnerie de Vitré.

La commune comprend, de l'Est à L'Ouest, l'ancien « chemin des Saulniers ». Du nord au sud, une voie romaine présumée du Cotentin vers la Gascogne, dite « Chemin de Cocaigne » et aussi « Chemin des Saulniers ». Elle servait de passage entre l'Ille et Vilaine et la Mayenne, sous forme de chemin vicinal, depuis Bourgon jusqu'en forêt du Pertre (environ 9 km). La paroisse a été ruinée par les anglais en 1442.

Patrimoine Architectural et Naturel

Etymologie du nom
Le Pertre

Le nom « Le Pertre » doit son origine à un vieux mot gallo-romain signifiant « pierre » ou « pierreux », « Perha », « perhum » ou quelque mot similaire, c'est possible, l'existence de deux voies romaines, se réunissant d'un village à l'autre et se séparant au bourg pour aller du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest rend cette supposition probable. Dans nos régions, les voies romaines, peut-être réparées au temps de la Reine Brunchault furent restaurées par Roland, préfet des marches de Bretagne. Après la mort de Charlemagne, l'une de ces voies, celle qui va du Nord au Sud, devient la frontière bretonne, depuis Le Pertre jusqu'à Louvigné du désert. Mais plus tard, sans doute vers la fin du IXème siècle, la Bretagne fut ramenée à ses limites actuelles, du moins dans notre région, car après le décès du Grand Empereur, les rois bretons avaient relevé la tête et refoulé les Francs en élevant leur royaume jusqu'à la Mayenne.

Situation Géographique
de la commune du Pertre

Commune : LE PERTRE

Région : BRETAGNE

Département : ILLE ET VILAINE (35)

Circonscription : RENNES

Canton : VITRE-FOUGERES

Accès :

  • par la route : autoroute A11 ou voie express (Paris : 2h15, Rennes : 45 mn, Vitré : 15 mn, Laval : 20 mn)
  • par Avion : Aéroport de Rennes Saint Jaques (tél. : 02.99.29.60.00) www.rennes.aeroport.fr
  • par le train : TGV Laval - Paris : 1h30 www.sncf.com

Aux portes de la Bretagne, du Maine, de l'Anjou et de la Normandie, le Pays de Vitré se situe dans le prolongement de l'autoroute de l'ouest et est à proximité de l'autoroute des Estuaires. Comme dans l'ensemble du département d'Ille et Vilaine, les communes du Pays de Vitré sont accessibles rapidement grâce aux voies express.

ACCEDER AUX CHIFFRES DE L'INSEE